vendredi 21 août 2015

Je serai poète et toi poésie... (8)



Je vous retrouve aujourd'hui pour un nouveau " Je serai poète et toi poésie". 
Je rappelle le principe: chaque vendredi je vous ferai découvrir à travers cet article un poème que j'aime particulièrement  !
Bonne découverte !


Au plafond de la libellule
Un enfant fou s’est pendu,
Fixement regarde l’herbe,
Confiant lève les yeux :
Le brouillard léger se lèche comme un chat
Qui se dépouille de ses rêves.
L’enfant sait que le monde commence à peine :
Tout est transparent,
C’est la lune qui est au centre de la Terre,
C’est la verdure qui couvre le ciel
Et c’est dans les yeux de l’enfant,
Dans ses yeux sombres et profonds
Comme les nuits blanches,
Que naît la lumière.



                                                 Paul Eluard




Paul Eluard est un poète que j'adore et ce poème m'a fait frissonner. 



6 commentaires:

  1. Oh c'est mon poème préféré !! J'adore Paul Eluard également :)

    RépondreSupprimer
  2. Ce poème est magnifique! J'aime beaucoup le principe de ce rendez-vous. :) D'ailleurs, ta bannière est très belle! ^^

    RépondreSupprimer
  3. Très beau! Toujours un plaisir de faire une petite pause poésie avec ce genre d'article.

    RépondreSupprimer
  4. Je le partage sur ma page Facebook !

    RépondreSupprimer